Les mairies se penchent sur le cas des résidences secondaires

Cela était prévisible, les mairies de la droite annoncent leur scepticisme face au nouveau système qui viserait à majorer la taxe d’habitation de 20 %. Effectivement, ce système n’est pas pris à la légère pour toutes les personnes qui sont concernées. Les propriétaires de biens immobiliers et surtout les élus locaux du Pays basque effectuent de nombreux calculs afin de trouver une solution.

Des menaces réelles

Il y a peu de temps, c’était la surtaxation qui concerne les terrains non bâtis de la côte basque qui avait affolé les élus locaux et les propriétaires de terrains. Aujourd’hui, c’est face à un nouveau problème que les propriétaires et les maires doivent faire face. Le risque de majoration de 20 % de la taxe d’habitation des résidences secondaires et réel. Cette majoration fait même partie de la loi des finances rectificatives qui sera présenté au cours de cette semaine. Rien que dans la ville de Bayonne, ce sont 27 communes qui sont concernées par cette loi. L’on attend donc la décision des responsables municipaux sur la validation de cette majoration si cette loi est votée.

Le point de vue des maires

Face à cette nouvelle loi, nombreux sont les maires concernés qui n’hésitent pas à montrer leur scepticisme ; surtout les maires du littoral. À titre d’exemple, le maire de Saint-Jean-de-Luz Peyuco Duhart dont la commune est constituée à 40 % de résidences secondaires n’hésite pas à manifester son mécontentement. Pour lui, « C’est un nouveau tour de vis fiscal alors qu’un gel des impôts a été promis quelques jours plus tôt ». D’ailleurs, le maire souligne même le fait que la présence des résidences secondaires est un atout considérable pour le secteur du tourisme dans ces communes. Tout est une question d’équilibre, cette nouvelle loi aussi contraignante soit-elle ne pourra pas changer ces résidences secondaires en résidences principales.

Un problème de taille

Cela est effectivement un problème qui nécessite au plus vite une solution. Les propriétaires de résidences secondaires contribuent fortement à l’essor du tourisme dans les communes du Pays basque. En mettant leurs résidences secondaires en location de vacances, ces derniers permettent aux touristes et aux vacanciers de jouir d’hébergement confortable pour un prix totalement accessible à tous les budgets. Aujourd’hui, pendant que les maires grognent leur mécontentement, les propriétaires de biens immobiliers au Pays basque croisent les doigts.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × trois =